Nous devons en parler…

Bulle de dessin animé : Pourquoi l’Ontario a-t-elle quatre systèmes d’éducation différents?
Bulle de dessin animé : Il ne paraît pas juste d’avoir un système scolaire pour une seule religion.
Bulle de dessin animé : D’autres provinces ont  fusionné leurs systèmes scolaires.
Bulle de dessin animé : Ce ne peutpas être une bonne utilisation des fonds.
Bulle de dessin animé : C’est énormément de bureaucratie et de dédoublement dont nous pourrions nous passer.
Bulle de dessin animé : Nous devrions avoir des échanges ouverts sur la rationalisation de notre système et utiliser les économies pour améliorer toutes les écoles.

Nous devons en parler…

La majorité des Ontariennes et des Ontariens conviennent qu’il est temps de fusionner nos quatre systèmes d’éducation en un système laïque d’éducation publique dans chaque langue officielle. Voici pourquoi ils réagissent ainsi.

Dans notre province, tous les contribuables ontariens paient pour l’éducation publique et pourtant nous avons deux systèmes d’éducation qui sont destinés aux élèves d’une seule religion. De nos jours, cela ne semble pas juste. Même si à une époque avoir des écoles anglophones et francophones catholiques était logique, ce n’est pas le cas dans la société multiculturelle ontarienne d’aujourd’hui.

Il ne s’agit là ni de religion ni de politique, mais bien de ce qu’il y a de mieux pour nos enfants. On estime que la fusion en un système laïque d’éducation publique dans chacune des langues officielles économiserait plus d’un milliard de dollars chaque année. Nous aurions beaucoup moins de bureaucratie et aucun dédoublement de services.

Et mieux encore, l’argent ainsi épargné contribuerait grandement à rendre nos écoles infiniment meilleures.

Avec la baisse du nombre d’inscriptions dans tout l’Ontario, le vieillissement des écoles et les compressions budgétaires, le moment est venu d’engager un échange ouvert sur les raisons justifiant un système d’éducation unique dans chaque langue officielle. D’autres provinces ont fait les changements voulus et ont pu constater les retombées positives. Et maintenant, c’est au tour de l’Ontario.

Parler à votre député

Saisissez simplement votre code postal pour envoyer ce message à votre député provincial. C’est une manière de l’inciter à créer un groupe de travail composé de tous les partis en vue d’examiner les aspects positifs et négatifs de mettre sur pied un seul système scolaire public laïque dans chaque langue officielle. Un groupe de travail n’engage pas l’Ontario à apporter quelques modifications que ce soit, mais il permettra de déterminer si un seul système sera bénéfique pour les élèves et c’est essentiellement ce dont il est question.

 

Votre courriel sera acheminé à votre député provincial en même temps qu’à la première ministre Doug Ford, à la ministre de l’Éducation Lisa Thompson et à l’équipe de la Charte pour l’éducation publique.

Dessin animé : Maisons et édifices multicolores.